« L’inquiétante étrangeté » (1) de la marionnette

Réunis pour parler du trouble (et de la fascination corollaire) suscité par la cohorte des poupées, j’ai souhaité m’attarder sur leurs apparences extérieures. « Animé-inanimé, créer le trouble » étant l’angle d’attaque du débat proposé par THEMAA lors du Festival d’Avignon 2016, il y avait fort à dire sur les techniques de jeu par délégation propres au genre. Présents à cette rencontre, les marionnettistes Bérangère Vantusso, cie trois-six-trente, Phia Ménard, cie Non Nova, Renaud Herbin, directeur du TJP CDN d’Alsace-Strasbourg et Jonathan Capdevielle, ainsi que Didier Plassard, professeur en études théâtrales à l’Université Paul-Valéry de Montpellier, ont d’ailleurs fort bien évoqué l’étrangeté du « donner vie et prêter voix à un corps étranger ». Continuer la lecture « « L’inquiétante étrangeté » (1) de la marionnette »

À propos de « Chaque jour un peu plus »

Entretien avec Mahin Sadri et Afsaneh Mâhian, réalisé par Sylvie Martin-Lahmani (traduction : Maryam Karroubi)

Dans l’espace confiné d’une cuisine, trois femmes font le récit de leurs vies. Mahraz est veuve de guerre d’un héros national, Shola, la maîtresse (jugée indigne) d’un footballeur connu. Leyla, pourtant élevée dans la tradition, s’est affranchie en découvrant l’alpinisme. En s’intéressant aux parcours intimes de ces trois femmes iraniennes – qui ont vraiment existé – l’auteure Mahin SADRI et la metteuse en scène Afsaneh MÂHIAN balaient environ trente ans d’Histoire persane (1981-2013). Quoiqu’absents du plateau, les hommes, dont ces femmes parlent tant, semblent omniprésents.

Continuer la lecture « À propos de « Chaque jour un peu plus » »

Autrices, compositrices, metteuses en scène, cheffes d’orchestres, où en sont-elles dans la création?

D’après un entretien avec Émilie Delorme réalisé par Leyli Daryoush

Directrice de l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence depuis 2009, Émilie Delorme joue un rôle essentiel dans le cadre de la création lyrique contemporaine. Créé en 1998 par Stéphane Lissner, les activités de l’Académie, workshops (ateliers) et concerts, se déroulent en parallèle aux productions lyriques du Festival. Continuer la lecture « Autrices, compositrices, metteuses en scène, cheffes d’orchestres, où en sont-elles dans la création? »

Disparition de Philippe Ivernel

Compagnon de route d’Alternatives théâtrales, Philippe Ivernel est décédé récemment. Yannic Mancel et Cédric Juliens, qui l’ont fréquenté dans des circonstances différentes, lui rendent ici hommage.

Philippe Ivernel s’est éteint le 1er juillet dernier à l’âge de 82 ans.
Avec lui la Belgique, la France, l’Allemagne, le théâtre et la réflexion critique perdent un grand chercheur et un grand pédagogue. Continuer la lecture « Disparition de Philippe Ivernel »

Un pacte secret pour douze écervelés

Troisième volet du texte « Mythiques mystiques » publié dans le n°129 « Scènes de femmes – Écrire et créer au féminin » (parution le 11 juillet)

« Chaque année, en France, 216 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur ancien ou actuel partenaire intime (mari, concubin, pacsé, petit-ami…). Il s’agit d’une estimation minimale. En 2014, le nombre total de femmes tuées dans le cadre de violences au sein du couple s’élève à 134. » (source : Ministère des droits des femmes / stop-violences-femmes.gouv.fr)

Continuer la lecture « Un pacte secret pour douze écervelés »

Les tics du théâtre

Note à propos de « La Mouette » de Tchekhov dans la mise en scène de Thomas Ostermeier.

Il y a  une part d’auto-critique conçue comme un exutoire dans l’hilarant passage de La Mouette dans la mise en scène de Thomas Ostermeier où Matthieu Sampeur, puissant interprète du jeune dramaturge Treplev, énumère les tics et habitudes du théâtre d’aujourd’hui. Continuer la lecture « Les tics du théâtre »

Radio Femmes Fatales, quand la radio se met en scène au féminin

Du 2 au 4 juin 2016, le Théâtre Varia s’est métamorphosé en lieu radiophonique et sonore pour le premier festival Variasons, intrigant événement qui mettait les oreilles à l’honneur dans un lieu où d’ordinaire « on regarde » (théâtre) des « choses à voir » (spectacles). Au menu, des séances d’écoute de documentaires et de fictions, des expériences d’immersion sonore et des projets scéniques où l’émission radio constituait un cadre – fictionnel ou réel, avec retransmission en direct sur les ondes – générateur de théâtre… Continuer la lecture « Radio Femmes Fatales, quand la radio se met en scène au féminin »

La communauté des croyants

À propos de « Lehman Trilogy » au Rideau de Bruxelles

Le rideau s’ouvre sur la très belle scéno de Daniel Lesage où des objets hétéroclites s’empilent à l’air libre et forment autant d’histoires intimes que de symboles renvoyant à la grande Histoire, celle de l’Amérique d’avant la guerre civile, un monde sur fond de mississipi blues qui nous emmène (en diligence) à la suite des frères Lehman, traverser ce rêve américain où tout est permis : un immigré juif, débarque, du fin fond de sa Bavière natale, aux USA, ouvre avec ses deux frères à Montgomery (Alabama) un magasin de tissus qui deviendra, en quelques générations, un empire financier planétaire presque immortel.

Continuer la lecture « La communauté des croyants »

Mais qu’est-ce que c’est ?

À propos de « Fruits of labor », Miet Warlop, création kunstenfestivaldesarts 2016

Miet Warlop est une artiste qui travaille à la croisée du théâtre et des arts plastiques. Dans Mystery Magnet, elle construisait une fresque progressive au gré des matières et de ses propres interprètes. Elle nous revient avec une performance qui tient à la fois du concert pop-rock et de l’installation vivante. Un parallélépipède blanc occupe le centre et y reçoit autant les banderilles mortelles du torero qu’il sert de support à un étrange Christ en croix… Pendant ce temps, les percussions développent leur propre concert, les plafonds dégoulinent et les performeurs alternent entre guitares et batteries pour finir en un délirant cover band ! Pulsé, chatoyant, voyage dans un délire pas si fou qu’il n’en a l’air…

Continuer la lecture « Mais qu’est-ce que c’est ? »

De la positivité du désastre

À propos de « Time’s journey through a room » de Toshiki Okada au Kunstenfestivaldesarts

En 2011 et 2013, j’ai manqué les trois dernières présentations de Toshiki Okada au Kunstenfestivaldesarts (« The Sonic Life of a Giant Tortoise » et « We are the Undamaged Others » en 2011, « Ground and floor » en 2013). En 2010, excellent cru du festival bruxellois, j’avais assisté à une représentation de « Hot Pepper, Air Conditioner, and the Farewell Speech ». À l’époque, peu enthousiaste, j’en avais écrit ceci sur le blog de Bela qui m’hébergeait alors : Continuer la lecture « De la positivité du désastre »