Myriam Tanant, l’art flamboyant

Hommage à une grande dame du théâtre

Myriam Tanant s’est éteinte le 12 février 2018. Universitaire, traductrice, peintre, un temps actrice, metteure en scène d’opéras et de théâtre, auteure de théâtre elle-même et parfois librettiste d’opéras, cette femme talentueuse était dotée d’une humanité profonde qui faisait d’elle une collègue et un maître merveilleux. Continuer la lecture « Myriam Tanant, l’art flamboyant »

La puissance du live et les moyens du cinéma

PORTRAIT DE FEMMES #2: Marie-Eve Signeyrole, dramaturge, metteuse en scène. Entretien réalisé par Leyli Daryoush

L’opéra, c’est la puissance du live avec les moyens du cinéma

Je viens du monde du cinéma, j’aime l’image, et c’est en voulant faire un documentaire sur les coulisses de l’Opéra de Paris que j’ai découvert la mise en scène d’opéra. Je connaissais l’opéra en tant que spectatrice mais là, dans les coulisses, c’était autre chose. C’était du cinéma mais en live, avec des images grandeur nature, 120 musiciens dans la fosse, la virtuosité des voix solistes qui se mêlaient à la puissance du chœur, clairement, c’était ça que je voulais faire. Continuer la lecture « La puissance du live et les moyens du cinéma »

#Wetoo: Quand les danseuses parlent de sexisme

On ne peut réduire le sexisme aux seuls actes d’intimidation sexuelle. Prenez le monde de la danse: de l’éternel retour de la nymphette sur nos scènes, aux abus de pouvoir en coulisse et à la nudité banalisée dans les auditions, les danseuses ont des choses à dire sur les répercussions d’une réalité professionnelle qui favorise et profite de limites peu claires. Continuer la lecture « #Wetoo: Quand les danseuses parlent de sexisme »

Aristophane dans les banlieues

Comment faire aimer les classiques aux adolescents avec la non – école, par Marco Martinelli. (Extraits.)

Pas une « mise en scène »  mais une « mise en vie »

Enseigner le théâtre ? Mais le théâtre ne s’enseigne pas. Nous n’avions jamais vraiment aimé les « laboratoires ». Ermanna avait bien sûr tiré bénéfice de certaines rencontres avec des maîtres comme Jerzy Grotowski ou le Roy Hart Theatre, mais en général nous n’étions pas des praticiens de laboratoires, contrairement à la plupart de nos contemporains : certains d’entre eux en avaient à peine terminé un qu’ils s’inscrivaient déjà à un autre, pour beaucoup c’était une drogue. Continuer la lecture « Aristophane dans les banlieues »

Mondialité sur les plateaux

Suite de notre série consacrée aux défis de la diversité culturelle dans le cadre du #133: entretien avec Hortense Archambault, directrice de la MC 93 à Bobigny, réalisé par Sylvie Martin-Lahmani

S. M-L : Il est d’usage aujourd’hui de critiquer les théâtres publics au motif de leur incapacité à intégrer la diversité culturelle de nos sociétés multiculturelles ? Existe-t-il, selon toi, un problème spécifique d’accès des artistes issus de l’immigration aux scènes européennes ?

H. A. : Une chose est sûre, la diversité des artistes issus de l’immigration ne se retrouve pas sur la plupart des plateaux. Il y a plutôt des scènes « spécialisées », en France on s’intéresse beaucoup à la francophonie. Continuer la lecture « Mondialité sur les plateaux »

Faire reculer les frontières mentales

Suite de notre série consacrée aux défis de la diversité culturelle dans le cadre du #133 : les propos de Denis Mpunga, auteur, acteur et metteur en scène.

La diversité culturelle n’est pas quelque chose qui se trouve en dehors de moi, mais quelque chose que je vis depuis ma tendre enfance, ayant des parents qui ne parlaient pas la même langue. Si la diversité fait partie de mon « génotype » culturel, mon « phénotype » est la recherche d’une certaine universalité dans le langage artistique. Continuer la lecture « Faire reculer les frontières mentales »

Ce fluide impondérable : l’humain

Entretien avec Asmaa Houri par Marjorie Bertin

Avec le spectacle Kharif («Automne», en arabe) présenté au Festival des arts de la scène de Tanger, la metteuse en scène marocaine Asmaa Houri signe une création intime et pudique sur le cancer du sein, où se mêlent théâtre, danse et musique.  

Marjorie Bertin : Kharif a été écrit à partir d’un texte en partie autobiographique…

Asmaa Houri : C’est une fiction qui s’inspire d’une histoire vraie et de souffrances réelles. De nombreuses femmes atteintes du cancer,  au Maroc, sont délaissées par leurs maris et leurs proches dont beaucoup ont tendance à penser, à tort bien sûr, que la maladie risque d’être contagieuse. Continuer la lecture « Ce fluide impondérable : l’humain »

Un second souffle plein d’espoir 

Suite de notre série consacrée aux défis de la diversité culturelle dans le cadre du #133 : entretien avec Serge Kakudji réalisé par Laurence Van Goethem 

LVG : Que revêtent selon toi ces termes de « diversité culturelle » devenus usage courant au sein des institutions culturelles et comment définirais-tu ton travail de création artistique envisagé à l’aune de la « diversité culturelle » ?

SK : C’est mon cheval de bataille. Je souhaite amener l’émotion à l’endroit de universel. En ce moment, je reprends la tournée du Stabat Mater de Vivaldi ; j’ai voulu que cette œuvre soit réarrangée pour violoncelle et accordéon. Pour moi, l’accordéon est un instrument populaire, que tout le monde connaît. J’aime ces genres hybrides. La diversité commence là : un opéra avec un accordéon ! Je travaille pour que le public ressente une bulle d’émotion. Je le dis avec humilité. J’essaie d’être le plus vrai possible. Tout cela demande beaucoup de technique, ce n’est pas simple. Continuer la lecture « Un second souffle plein d’espoir « 

Regarder la société par le prisme de la citoyenneté

Suite de notre série consacrée aux défis de la diversité culturelle dans le cadre du #133:
Entretien avec Sam Touzani réalisé par Laurence Van Goethem

LVG : Qu’est-ce que le mot « diversité » évoque pour toi ?

ST : Je n’ai pas choisi la diversité, c’est la diversité qui m’a choisi. Il faut dépasser le cadre politique pour véritablement parler de la diversité. Au risque de choquer, à la diversité je préfère l’égalité. Continuer la lecture « Regarder la société par le prisme de la citoyenneté »

Malgré les mesures et la loi, comme un sentiment d’Handiscrimination. Le milieu théâtral en question.

Avoir un travail rémunéré, être respecté pour sa personne, ses diplômes ou son parcours… Voilà une forme de normalité. Mais dans le domaine du théâtre, ce n’est pas toujours le cas, en particulier quand le handicap entre en jeu.

Ostracisme, diffamation, abus de faiblesse, discrimination… Quelque chose ne tourne pas rond au Royaume du Théâtre et il est temps de le faire savoir. Haccusons…

Continuer la lecture « Malgré les mesures et la loi, comme un sentiment d’Handiscrimination. Le milieu théâtral en question. »