« En attendant Stradella », la dramaturgie de Salvatore Sciarrino

Sur l’opéra « Ti vedo, ti sento, mi perdo. In attesa di Stradella »

La musique de Salvatore Sciarrino est souvent minimale, réflexive, questionnant ses propres sources et ses limites, à commencer par le silence. Continuer la lecture « « En attendant Stradella », la dramaturgie de Salvatore Sciarrino »

Le legs de l’écrit

À l’occasion de la parution du #135 « Philoscène, La philosophie à l’épreuve du plateau », nous publions un extrait de la préface de Georges Banu, « Le legs de l’écrit », in « Antoine Vitez, Le théâtre des idées », Éditions Gallimard.

Le théâtre des idées – geste éditorial accompli, il y a vingt-quatre ans, dans l’urgence de la disparition brutale d’Antoine Vitez. Continuer la lecture « Le legs de l’écrit »

Le théâtre propose une éclaircie à la pesanteur du réel

Conversation avec Alain Badiou

Bernard Debroux : Dans Métaphysique du bonheur réel (1), vous citez plusieurs fois cette phrase de Saint-Just, « le bonheur est une idée neuve en Europe ». Continuer la lecture « Le théâtre propose une éclaircie à la pesanteur du réel »

L’idéologie dure longtemps

À propos de Louis Althusser

Althusser commence à lire Marx et surtout en propose une relecture dès les années soixante. Il y aura Lire Le Capital et Pour Marx (1965). N’étant pas un spécialiste d’Althusser, j’ai quand même pris le temps, lors de mes années d’étude, de lire le petit opuscule datant de 1970 qui orientera peut-être certains choix dans mes créations. Continuer la lecture « L’idéologie dure longtemps »